Accueil du site > News > À Vercheny, un lieu unique où j’aurais aimé grandir !

À Vercheny, un lieu unique où j’aurais aimé grandir ! News

Les enfants de Vercheny Vaincre l’insécurité affective Anne est l’une des éducatrices, elle est arrivée à Vercheny à l’âge de 21 ans et n’est jamais repartie. Aujourd’hui elle en a 60. Elle est restée à Vercheny toutes ces années parce qu’elle était heureuse, mais aussi parce qu’elle a ressenti un engagement vis-à-vis des enfants dont elle avait la charge. Ce sont des gosses qui ont souvent été trimballés avant d’arriver, de centre en famille d’accueil, et qui ont souffert de cette insécurité. Ils ont besoin de stabilité, de pouvoir se projeter dans la durée.

On fait aussi la connaissance des enfants, dans ce documentaire. Notamment Enzo, Chloé et Kenza, trois ados placés chez Agnès et Richard, un couple d’éducateurs, qui vivent à Vercheny depuis sept ans avec leurs propres enfants. La vie de famille est visiblement sereine et joyeuse. Avec parfois, bien sûr, des moments compliqués.

Prendre le "risque" d’aimer ces enfants.

L’ambition de ce documentaire n’est pas de faire l’inventaire des dysfonctionnements de l’aide sociale à l’enfance. Il donne un exemple concret, un exemple qui visiblement marche bien. Il est parsemé de précieuses images d’archives. Et il interroge au passage la question de l’attachement, entre enfants et éducateurs. Pas toujours très bien vu, pour des éducateurs professionnels, de s’attacher aux enfants. Ici, c’est assumé. Comme l’explique l’une des éducatrices, « on prend le risque de les aimer ». Autant vous prévenir, vous risquez d’avoir une vilaine poussière dans l’œil… « Les enfants de Vercheny » : documentaire de Caroline Darroquy et Anne Richard.

jeudi 23 septembre sur France 3 à 22h50 (et ensuite en replay).