Accueil du site > People’tte > "Touche pas a ma butte !"

"Touche pas a ma butte !" People’tte

De Beigbeder à Zemmour, de Basile de Koch à Nicolas Bedos, tous "fils de pub" ou territoires connexes, il sont 343 salauds auto proclamés à clamer : "Touche pas a ma pute". Sans doute pensent-ils que copyright signifie droit de copier car la campagne lancée par ce gratin intello ne fait que réchauffer deux vieux bouillons. Outre le " touche pas à mon pote" de l’époque où Harlem Désir ne se prenait pas encore pour une réalité, ils paraphrasent le mouvement des "343 salopes qui se sont fait avorter", initié en 1971 par Simone de Beauvoir et soutenu par le Nouvel Obs’. Leur Kolossale finesse part d’une bonne intention : torpiller le projet de loi à la mords- moi- le -doigt présenté par la député Maud Olivier. Singeant le modèle suédois, elle veut amender le client des prostituées en le ponctionnant d’une amende. Rassurez-vous Ô mes 343 salauds ! A Montmartre-Pigalle, on vous a bien entendu ! Pour monter, on se baisse et on dit : "Touche pas à ma butte !".