Accueil du site > Flâner > Sex drive in : l’enfer est pavé de bonnes intentions

Sex drive in : l’enfer est pavé de bonnes intentions Flâner

Ouf ou plutôt Puff (bordel en allemand), à Zurich, la morale peut souffler ! La prostitution est mise sur voie de garage. La municipalité claironne : grâce au Drive in du sexe, la protection des dames galantes sera mieux assurée et on " préviendra les risques de trafic des êtres humains" . Les faux dévots ne précisent pas qu’il s’agit avant tout de déplacer vers une banlieue industrielle, la prostitution qui fleurit sur le Suhlquai en plein centre de la métropole helvétique. Réservé aux automobilistes solitaires, ce boxon consiste en boxs répliques du car washing. Le client prêt à débourser suit un parcours fléché. Après une sélection faite parmi une trentaine de filles, le hot dog érotique est servi sur le pouce a l’abri des regards ! Comme on dit en Suisse alémanique : " les passagers qui ont des bagages descendent par la porte de gauche. Les passagers qui n’ont pas de bagages descendent aussi par la porte de gauche !"