Accueil du site > People’tte > "Marine d’eau douce"...

"Marine d’eau douce"... People’tte

Pour Marine Prud’hon, le triangle d’or parisien n’a pas les Champs’ pour hypoténuse. Dans la géométrie de cette mutine germanopratine, ce polygone s’insère entre Lipp, le Flore et les Deux Magots. Transplanter chaque jour cette jolie fleur intellectuelle sur la rive droite semblait mission impossible. Puis, Vincent Darré est arrivé ! Sans se presser ! "Nous nous vîmes, nous nous plûmes et nous nous déplaçâmes !", se souvient Marine, fraîche comme la rose des vents. Bien qu’il eût déjà 5 ou 6 bras comme toute divinité hindoue, il fallait à Vincent Darré encore un bras droit.

Au pied levé, Marine vint lui prêter main forte. Il est vrai que sur son berceau, toutes les fées des arts déco s’étaient penchées ! Brochette d’aïeux et d’aïeules, tous plus créatifs les uns que les autres ! Aujourd’hui sur le navire Darré, Marine est à la fois gabier et figure de proue. Elle tient aussi bien la galerie Maison Darré, Paris (Ier), 01-42-60-27-97, que le blog Vincent Darré pourquoi. Chaque matin, à pied sec, elle traverse la Seine sur le Pont des Arts. Rigolards, les copains l’ont rebaptisée "Marine d’eau douce" !