Accueil du site > Flâner > Le printemps des poètes : tout un poème !

Le printemps des poètes : tout un poème ! Flâner

Pablo Neruda, poète Chilien Denis Lavant, parrain du Printemps des poètes Villon, Ronsard, Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Eluard, Char, le ciel poétique français ne compte plus ses étoiles. Paradoxe car aujourd’hui, la poésie est la Cosette de la littérature hexagonale. Dans le monde slave comme en Scandinavie, le poète est un écrivain à part entière. Au pays de Victor Hugo, il doit s’éditer à compte d’auteur. S’il n’est à la fois poète et pâtissier comme le Ragueneau de Cyrano, le rimeur français n’aura [rien à se mettre sous la dent. Lueur d’espoir, jusqu’au 24 mars, le Printemps des poètes va éclore. Comme l’écrivait Louis Aragon : "Persienne, persienne, persienne, persienne...", les fenêtres vont s’ouvrir. A Saint Quentin en Yvelines, à Savigny, à Bezons et dans toute l’Ile de France, sur les places, sur les scènes, dans les trains, on va réciter, déclamer, improviser. Son lecteur, le poète ira le dénicher presque à la baïonnette. Dans les gares de la ligne C du RER, les auteurs tracteront de la rime jusqu’à en perdre la raison. Pour commémorer le 40 ème anniversaire de sa disparition, le grand poète chilien Pablo Neruda, prix Nobel de littérature, est mis à l’honneur. Le mercredi 20 mars à la Maison de l’Amérique latine, 217 Bd Saint Germain , Paris 7e / infos : 01 49 54 75 00

Le printemps des poètes