Accueil du site > Grignoter > Le petit noir a grandi

Le petit noir a grandi Grignoter

Presque synchro, sous Louis XIV, le théâtre de Racine et le café débarquent dans la vie la parisienne. Modeuse de l’époque, Madame de Sévigné n ’aime ni l’un, ni l’autre . Et elle écrit : " Racine passera comme le café ! ". Ce que tu te goures, chanterait Greco. De son vivant peut- être, la Sevigné put constate, que l’usage du café se répandit comme une traînée de poudre. Mieux, il donne son nom à l’établissement où on le consonne . Le Procope en est l’exemple, et devient un haut lieu de discussion littéraire puis politique. Chez certains auteurs, le café deviendra une drogue dure. Peut-être enterra-t-il. Balzac. Marcel Proust y trempait sa madeleine comme dans du thé. La démocratisation du café se fera par le bas. On le prend vite sur le comptoir. Il devient petit "noir" ou pire jus de " chaussettes " car en période de guerre ou de fauche, on y ajoute chicoré et autres additifs. Notre société de consommation a du bon : le café y opère un retour en force et en qualité. Le Guatemala, le Brésil, le Salvador fournissent leurs meilleurs crus. Florentine, la machinerie de précision italienne distille le nectar goutte à goutte. Véritable compositeur- interprète, le Barista est aux cafés ce que le barman est aux cocktails. Il mélange, corrige et personnalise l ’expresso ou nuance le café latte . La porcelaine fignole la symphonie surtout si elle vient de chez Bauscher.

Les cafés ou l’on cause :

- Café Coutume , 47, rue de Babylone, 75007, 01 45 51 50 47
- Kooka-Boora, 62, rue des Martyrs, 75009, 01 56 92 12 41.
- Ten Belles, 10, rue de la Grange aux Belles, 75010, 06 22 71 28 15
- Nespresso, 119, avenue des Champs-Elysées, 75008, 0800 55 52 53
- Télescope Café, 5, rue Villedo, 75001 Tel:01 42 61 33 14

- La Caféothèque, 52, rue de l’Hôtel-de-Ville, 75004, Tel : 01 53 01 83 84
- L’Arbre à café, 10, rue du Nil, Paris 75002 , Tel:06 25 13 18 46 75018 Paris