Accueil du site > People’tte > Houellebecq, extension du domaine du sommeil !

Houellebecq, extension du domaine du sommeil ! People’tte

Dans Le paysan de Paris, Aragon évoquait au nom du "hasard objectif " cher à Breton, "la rencontre fortuite d’un parapluie et d’une machine à coudre" dans la vitrine d’une échoppe d’un passage aujourd’hui disparu.

La vie a de l’imagination et il en faut pour mesurer l’incongruité d’une rencontre au détour d’une rue du XIVeme arrondissement. Conversation fortuite :

DjemiLove : " Michel , heureuse de vous voir au croisement d’un carrefour ! que faites-vous en ce moment , vous préparez un livre ?

Michel Houellebecq : - je fais plein de choses en ce moment, mais le problème, c’est que j’m’endors tout le temps !

D : le foot vous intéresse ?

M.H : oui, ça me passionne mais je ne vais pas au bout des matchs, j ’m’endors !

D : et dans l’immédiat, quelque chose en vue ?

M.H : là, je vais m’acheter une brosse à dents électrique… !"

M.H : Salut DjemiLove