Accueil du site > News > " Earth Odetty "

" Earth Odetty " News

Juillet 2021, 2 milliardaires en manque de sensations - Jeff Bezos et Richard Branson - dont l’ennui ici-bas doit décidément être sidéral, rivalisaient d’émulation puérile en s’avisant d’explorer l’espace inter- stellaire pour une petite promenade de 10 minutes médiatisée à grand renfort d’hystérie médiatique, à bord d’engins aussi régressifs qu’infantiles et dont tous les terriens en réalité, se contrefoutent…Ce même juillet morose, l’alignement des planètes me déposait dans une oreille complaisante le magistral « Space oddity » et le cosmique « Life on Mars » du défunt « White Duke », David Bowie, dont l’étoile scintille encore. Et je repensais à ce bon vieux « Major Tom » qui « osait sortir de sa capsule dans le cosmos des astres éteints »….qui brillent encore dans notre panthéon terrestre.


Mais le hasard est décidément capricieux . Cet été morose et souffreteux, fatalement propice à la lecture de la presse locale, les pieds sur la terre ferme , me réservait une autre surprise qui m’inspire ce billet d’humeur : Le Télégramme de Brest, édition de Saint-Brieuc, publiait en entrefilet, un beau papier sur un autre Major Thom(as), celui-là, de son prénom Gaël, pilotant un drôle d’engin identifié, pourtant, pour nous pauvres manants et va-nu- pieds de l’espèce bipède de la terre patrie : un triporteur à propulsion musculaire et électrique équipé d’une capsule avec à son bord, Odette, Suzanne, Josyane, Simone...Des pensionnaires des EHPAD avoisinants qui ont perdu leur autonomie et parfois l’usage de leurs jambes et qui, tout sourire, retrouvent pour une heure ou une heure et demie, les plaisirs d’une odyssée urbaine ou bucolique hors de l’espace confiné de leur maison de retraite. Pas de décollage tonitruant dans un désert texan mais juste beaucoup d’amour affichant une empreinte carbone quasiment nulle s’il-vous-plaît par le miracle de cette initiative bénévole et qu’il faut saluer avec révérence !

Quelle leçon d’humilité en effet ! Gaël Thomas, Alain Sérandin, le président de l’association, «  Vélo sans âge » à Saint Brieuc ( 2019) et tous les autres pilotes bénévoles Catherine, épouse d’Alain, à l’origine du projet Jean -Marie Gilles ,Yvon, Liliane...etc, sont les héros discrets des temps modernes ici – bas , non pas cette post- modernité transhumaniste et techniciste qui ne fait jubiler que quelques hurluberlus sortis de Sup-AERO ou autres ingénieurs Diafoirus perchés de la NASA qui rêvent de conquérir l’espace galactique pour y étendre leurs conquêtes touristiques bourgeonnantes et salement lucratives…après avoir souillé Gaia.

Voyager dans l’espace ? un caprice indécent et un rêve de nantis sans vergogne qui se pensent immortels ! Mais voyager dans le temps, celui de l’humanité vulnérable et faire voyager le « grand âge » ? une prouesse inouïe que jamais les PDG d’Amazon ou de Virgin n’ont même imaginé dans leurs fantasmes indécents les plus ultra - libéraux et faussement « philanthropiques » tellement ces messieurs sont loin, très loin de l’humanité consciente de sa finitude ! Humain, trop humain !

« Ground control to Major T(h)om : we love you !

Can you hear me major Thom ?

Your mother is proud of you from the sky”

Site national www.avelosansage.fr, il en existe une antenne à Paris : paris12@avelosansage.fr