Accueil du site > People’tte > « David Bowie is » the Phoenix

« David Bowie is » the Phoenix People’tte

DAVID BOWIE IS

PHILHARMONIE DE PARIS 3 mars - 31 mai 2015

Bowie le saltimbanque-magicien de Ashes to Ashes (la magnifique pochette d’Edward Bell) prépare son retour inespéré dans les charts d’abord avec un nouvel opus The next day qui sortira le 11 mars, soit douze jours avant l’exposition commémorative « David Bowie is » qui ouvrira ses portes le 23 mars prochain jusqu’au 28 juillet au Victoria & Albert Museum de Londres pour une rétrospective qui retracera plus de 40 ans de carrière de l’icône pop.

Celui qui se faisait appeler successivement Ziggy Stardust, Aladin Sane, Holloween Jack, ou au gré de ses métamorphoses protéiformes revient avec le printemps pour couronner son sacre. 300 objets ont été réunis à cette occasion par Victoria Broackes et Geoffrey Marsh, commissaires de l’exposition, pour célébrer le « thin white Duke » : la combinaison multicolore de l’album Ziggy Stardust (1972) inspirée par le film Orange Mécanique de Stanley Kubrick et le pardessus à imprimé Union Jack créé par Alexander McQueen pour la couverture de l’album Earthling (1997). L’affiche de l’exposition est un portrait de David Bowie à l’époque de son album Aladdin Sane (1973).

L’acteur polymorphe du Bertold Brecht Baal (1982), le « hero » irradiant la pellicule dans Furyo (1983), le mime, le modèle des photographes Helmut Newton, Herb Ritts ou encore l’artiste peintre Edward Bell, créateur polymathe faisant entrer le premier le rock dans l’ère de la postmodernité techno et électronique maîtrisant les textes inspirés par la technique cut-up de William Burrought jusqu’à l’esthétique baroque de ses clips , renaîtra encore de ses cendres et on espère voir le Phoenix glamrock sur scène pour le vernissage après 9 ans d’absence ! The Space oddity must go on !