Accueil du site > People’tte

DS Cannes au tapis ! People’tte

Voisin du temple hérétique du podium de canal + , en marge des marches du palais du festival, émergent du tapis sablonneux, un autre palais - impérial celui-là - le Taj Mahal - et autres sculptures éphémères de sable de l’artiste Sudarsan Pattnaik, patronné par l’ambassade d’Inde à Paris. Un vernissage improvisé réunissait ce soir vendredi quelques badauds interloqués et invités sur la grève à partager des petits fours indiens loin des flonflons, strass et paillettes du tapis rouge, et de la façade du Carlton , massacrée pour l’occasion par une affiche de film dont on taira le nom, on ne peut plus kitsch , Stalone en frontispice… trônant comme une idole profane sous les phares ébahis des Porche, Ferrari et autres Maserati, la seule matière grise de la Croisette !

Le tapis rouge plus loin attend impatiemment la venue d’Abel Ferrara , en manque. d’inspiration semble t-il, venu présenter son DSK. DSCannes devrait - on dire- tant l’existence même du film et le thème traité , un énième biopics sur le fric et le cul, qui ne sortira pas sur les écrans mais directement en VOD ( pour 7€ !!! ) - on le comprend comme une économie subsidiaire sur la sortie en salle - devrait faire rougir de honte le tapis , de plus en plus souillé par des cinéastes qui ont du mal à nous faire rêver tant “l’avenir de cette illusion” semble engluer dans le réel et le sordide , à l’inverse, le rêve de pacotille insolent d’opulence et de luxe de Grace ( de Monac !) qui n’a rien de gracieux hélas !

Après le plaidoyer rédempteur d’ Anne Sinclair, les yeux bordés de reconnaissance devant les questions complaisantes de Laurent Delahousse lors de l’émission "Un jour , un destin " diffusée fin avril sur France 2 , lénifiante et auto- édifiante , destinée à redorer le blason sali du couple politico-médiatique ( encore un !) , voici venir, sous le ciel livide et l’atmosphère torpide du festival à demi-éventé , l’autre statue du commandeur - un DSK en Depardieu - Jacqueline Bisset en richissime vertueuse cocufiée ( Adjani ayant refusé !) dans le rôle des " Diaboliques " , pauvre Clouzot !

Cannes s’étire et s’assoupit dans la morne après -midi de mai sous un ciel voilé et le regard désabusé , lunettes noires sur le nez , d’un Marcello Mastroianni ( effigie de la 67 ème session du festival ) qui semble regretter le scandale que provoquait chaque film de l’artisan Fellini, silhouette fantomatique disparue à jamais dans le cimetière marin cannois , emportée par les sirènes festivalesques, prévisibles et sinistres du business movie à esthétique de téléfilm téléréaliste !

Silence, on tourne ! Moteur… en panne !

Et pour les véritables amateurs de Camera obscura on peut toujours se consoler en rentrant dans La Chambre bleue de Mathieu Amalric (2014), d’après SIMENON

© Alfama Films (ex-Alma Films)

Yann Thomas et DjemiLove

COUPE DE FRANCE : UNE FINALE SUR LA « BREIZH » ! People’tte

Mai 2009, mai 2014, l’histoire se répète et pour la seconde fois, Guingamp (EAG) et Rennes vont s’affronter ce soir sous les (corne-) Muses protectrices du football breton Stade de France à Saint Denis, ville qui, ironie du sort, accueillit 200 000 immigrés bretons aux lendemains de la Grande guerre. Ce sera assurément une « Gouel ar Vretoned » ( fête des bretons) puisque l’enceinte du stade y accueillera 80 000 âmes dont 40 000 ont fait le déplacement depuis l’Armorique ! On y entendra chanter le « Bro Goz ma Zadou », le « land of my fathers » de la Petite Bretagne, hymne national repris en cœur par les 80 000 spectateurs dans une ambiance pacifique, cordiale et respectueuse de l’adversaire, en témoigne la Finale de 2009 où pas un seul incident n’avait dû être déploré lors de l’événement entre des supporters qui respectent leur drapeau ( Gwen a du ) mais aussi la Marseillaise, rencontre festive qui s’était soldée par la victoire 2-1 de Samson ( Guingamp 8000 habitants, ligue 2 à l’époque) et Rennes 300 000 habitants ( ligue 1)

Espérons pour « les paysans » - c’est ainsi que les rennais nomment les guingampais de Basse – Bretagne - feront un retour victorieux sous l’égide du maître à danser, le jeune entraîneur guingampais , Jocelyn Gourvennec, pour son 1er titre !

Yann Thomas

Alors, Woa Roag Gwengamp » ! ( En Avant Gwengamp ! En avant Guingamp, EAG !) DjemiLove

Mick Jagger’s GF, Fashion Designer L’Wren Scott, found dead in Apparent Suicide People’tte

L’Wren Scott

Mick et L’Wren

Fanfan en prend plein la tulipe ! People’tte

Valérie loin de Hollande

Bernadette et moi sommes outrées par la muflerie de chez Muflard manifestée par l’infidèle concubin. Péremptoire, il a déclaré à l’AFP : "J’ai mis fin à ma vie commune avec Valérie Trierweiler". Comme un gros bourgeois louisphilippard issu des "Misérables", pour lui seuls comptent la vie et l’avis du répudieur. Valérie a eu la riche idée de se faire la malle des Indes pour rendre visites aux déshérités. Christophe André et Mathieu Ricard l’affirment : la pratique de l’altruisme est la voie de la sérénité. La compassion l’aidera a oublier le mauvais concubin !

... | 4 | 8 | 12 | 16 | 20 | 24 | 28 | 32 | 36 | ...

Lors du Gala officiel pré-Grammy, Rihanna porte une robe de satin de soie collection Couture Eté 2014 d’Alexandre Vauthier

Jimmy Nelson photographe

CARA DELEVINGNE à la mode

Lucas, footeux pacifique Lucas 18 ans et toutes ses dents ! Son quartier général : le stade Charléty . Footeux fanatique mais pacifique, il étudie le journalisme et sa plume va courir après le ballon. Son encre, il entend bien la verser sur tous les champs d’honneur du sport ! A STUDEC TV, on le prépare aussi au rôle de présentateur TV. Avec son jeans très James Dean et sa mine argentine, il crèvera l’écran et les cœurs !

Marie Laure de Decker

Marie Laure de Decker, oeil du demi siècle. Depuis 1972, Marie Laure parcourt la planète pour en fixer les évènements majeurs. Reporter-photographe de renom, collaboratrice de l’agence Gamma, elle parcourt le monde et témoigne en faveur des artistes. Conflits et rencontres au XXe siècle, rien n’a échappé à son objectif. Proche des artistes, elle a réalisé de très nombreux portraits : Gilles Deleuze, Pierre- Jean Jouve, Patrick Modiano, Gabriel Garcia-Marquez, Satyajit Ray, Marguerite Duras, Marguerite Yourcenar, Jacques Prévert, Orson Welles etc ...

Pascal Humbert

©Djemilove Nouvelle Affaire, 5 rue Debelleyme 75003 Paris +33 1 44 61 27 70 Victoire de Castellane