Accueil du site > People’tte

« David Bowie is » the Phoenix People’tte

DAVID BOWIE IS

PHILHARMONIE DE PARIS 3 mars - 31 mai 2015

Bowie le saltimbanque-magicien de Ashes to Ashes (la magnifique pochette d’Edward Bell) prépare son retour inespéré dans les charts d’abord avec un nouvel opus The next day qui sortira le 11 mars, soit douze jours avant l’exposition commémorative « David Bowie is » qui ouvrira ses portes le 23 mars prochain jusqu’au 28 juillet au Victoria & Albert Museum de Londres pour une rétrospective qui retracera plus de 40 ans de carrière de l’icône pop.

Celui qui se faisait appeler successivement Ziggy Stardust, Aladin Sane, Holloween Jack, ou au gré de ses métamorphoses protéiformes revient avec le printemps pour couronner son sacre. 300 objets ont été réunis à cette occasion par Victoria Broackes et Geoffrey Marsh, commissaires de l’exposition, pour célébrer le « thin white Duke » : la combinaison multicolore de l’album Ziggy Stardust (1972) inspirée par le film Orange Mécanique de Stanley Kubrick et le pardessus à imprimé Union Jack créé par Alexander McQueen pour la couverture de l’album Earthling (1997). L’affiche de l’exposition est un portrait de David Bowie à l’époque de son album Aladdin Sane (1973).

L’acteur polymorphe du Bertold Brecht Baal (1982), le « hero » irradiant la pellicule dans Furyo (1983), le mime, le modèle des photographes Helmut Newton, Herb Ritts ou encore l’artiste peintre Edward Bell, créateur polymathe faisant entrer le premier le rock dans l’ère de la postmodernité techno et électronique maîtrisant les textes inspirés par la technique cut-up de William Burrought jusqu’à l’esthétique baroque de ses clips , renaîtra encore de ses cendres et on espère voir le Phoenix glamrock sur scène pour le vernissage après 9 ans d’absence ! The Space oddity must go on !

Houellebecq, extension du domaine du sommeil ! People’tte

Dans Le paysan de Paris, Aragon évoquait au nom du "hasard objectif " cher à Breton, "la rencontre fortuite d’un parapluie et d’une machine à coudre" dans la vitrine d’une échoppe d’un passage aujourd’hui disparu.

La vie a de l’imagination et il en faut pour mesurer l’incongruité d’une rencontre au détour d’une rue du XIVeme arrondissement. Conversation fortuite :

DjemiLove : " Michel , heureuse de vous voir au croisement d’un carrefour ! que faites-vous en ce moment , vous préparez un livre ?

Michel Houellebecq : - je fais plein de choses en ce moment, mais le problème, c’est que j’m’endors tout le temps !

D : le foot vous intéresse ?

M.H : oui, ça me passionne mais je ne vais pas au bout des matchs, j ’m’endors !

D : et dans l’immédiat, quelque chose en vue ?

M.H : là, je vais m’acheter une brosse à dents électrique… !"

M.H : Salut DjemiLove

LARGA VIDA MANITAS ! People’tte

Manitas de Plata (1921-2014), « l’homme aux petites mains d’argent », le guitariste de flamenco est mort à Montpellier, à l’âge de 93 ans. ADIOS Manitas .

Rene Burri photographe du Che et de Winston Churchill est mort. People’tte

Che Guevara

René Burri, le célèbre photographe suisse membre de l’agence Magnum, est décédé des suites d’une longue maladie, lundi 20 octobre, à Zurich, sa ville natale. Il vivait entre Paris et la Suisse.

Le photographe aux airs de dandy a réalisé nombre de portraits de célébrités. Che Guevara et Fidel Castro, notamment, sont passés devant son objectif. Autre portrait célébrissime du photographe : celui du peintre espagnol Pablo Picasso. Selon ses proches, il a mis quatre ans pour décrocher un rendez-vous avec l’artiste.

"Il ne faut pas venir comme un bulldozer" quand on veut photographier une célébrité, avait coutume de dire René Burri. Parmi ses œuvres majeures, les portraits de Le Corbusier, Giacometti, Tinguely et Klein .

Une approche à long terme

Entré à l’agence Magnum en 1959, le photographe a fait le tour du monde, couvrant les principaux événements politiques de son époque. " Il n’était pas seulement l’un des meilleurs photographes d’après-guerre mais aussi l’une des personnes les plus généreuses que j’ai eu le privilège de rencontrer ", a déclaré Martin Parr, le président de l’agence Magnum photos, à son sujet.

René Burri, qui considérait Henri Cartier-Bresson comme son mentor, refusait de photographier des cadavres sur les zones de conflits où il se trouvait. Il choisit pour ses photos une approche axée sur le long terme. L’artiste a toujours conservé dans son bureau sa toute première photo. Prise en 1946 à Zurich, elle représente l’ancien Premier ministre britannique, Winston Churchill, de profil, dans une voiture décapotable.

Winston Churchill

En 2011, René Burri a reçu le Reinhardt von Graffenried Lifetime Achievement Award, un prix suisse qui récompense l’ensemble de son œuvre.

0 | 4 | 8 | 12 | 16 | 20 | 24 | 28 | 32 | ...

Lors du Gala officiel pré-Grammy, Rihanna porte une robe de satin de soie collection Couture Eté 2014 d’Alexandre Vauthier

Jimmy Nelson photographe

CARA DELEVINGNE à la mode

Lucas, footeux pacifique Lucas 18 ans et toutes ses dents ! Son quartier général : le stade Charléty . Footeux fanatique mais pacifique, il étudie le journalisme et sa plume va courir après le ballon. Son encre, il entend bien la verser sur tous les champs d’honneur du sport ! A STUDEC TV, on le prépare aussi au rôle de présentateur TV. Avec son jeans très James Dean et sa mine argentine, il crèvera l’écran et les cœurs !

Marie Laure de Decker

Marie Laure de Decker, oeil du demi siècle. Depuis 1972, Marie Laure parcourt la planète pour en fixer les évènements majeurs. Reporter-photographe de renom, collaboratrice de l’agence Gamma, elle parcourt le monde et témoigne en faveur des artistes. Conflits et rencontres au XXe siècle, rien n’a échappé à son objectif. Proche des artistes, elle a réalisé de très nombreux portraits : Gilles Deleuze, Pierre- Jean Jouve, Patrick Modiano, Gabriel Garcia-Marquez, Satyajit Ray, Marguerite Duras, Marguerite Yourcenar, Jacques Prévert, Orson Welles etc ...

Pascal Humbert

©Djemilove Nouvelle Affaire, 5 rue Debelleyme 75003 Paris +33 1 44 61 27 70 Victoire de Castellane